ISLANDE À VÉLO : RELIGION, CROYANCES ET ÉDUCATION

RELIGION ET CROYANCES

De nos jours, l’Église Nationale d’Islande, à laquelle appartient 90% de la population, est une dénomination de l’Église évangélique luthérienne. Outre les nombreuses églises de cette confession, il y a également une cathédrale catholique, l’église de Landakot, à Reykjavik, où la messe est célébrée tous les dimanches.

Mais en Islande, la croyance en des forces surnaturelles et des fantômes, issue de l’ancienne religion païenne germanique est toujours bien ancrée. La majorité des islandais n’exclut pas la possibilité de l’existence du « peuple caché », le Huldufólk (elfes, trolls, lutins…) qui vit en parallèle aux habitants de l’Ile et ne se montre qu’à ceux et celles qu’il a choisi.

Les islandais ont particulièrement un faible pour les elfes, séduisants mais souvent totalement amoraux, qui inspirent un profond respect. Ici, on ne se moquera certainement pas d’un enfant qui dira avoir aperçu une jeune femme elfe dans un champ de lave ou au cœur de la montagne, et cela sera interprété plutôt comme un signe…

En 2004, le géant de l’aluminium, Alcoa avait d’ailleurs dû, lors de la construction d’une fonderie, s’engager auprès de la population locale à ne pas toucher un site fréquenté par des elfes…

L’ÉDUCATION

Le système éducatif islandais est traditionnellement public. Il n’accueille que peu d’établissements privés. L’ensemble des établissements est financé par l’état. Le parlement islandais est légalement et politiquement responsable du système éducatif. Il détermine ses objectifs de base et son cadre administratif. Le système éducatif est pour une large part décentralisé notamment au niveau des responsabilités et de la prise de décisions.

Les collectivités locales sont responsables des établissements préscolaires, primaires et secondaires. Comme en France, un enseignement préscolaire est possible mais la scolarité n’est obligatoire que de 6 à 16 ans. D’autre part, l’état intervient essentiellement pour l’enseignement supérieur et 8 universités accueillent environ 15000 étudiants chaque année.

Publicités