ISLANDE : TERRE DE FEU…

Si vous demandez aujourd’hui à quiconque de donner un mot représentant l’Islande, 9 fois sur 10, la réponse sera « volcan ». Actualité oblige, l’Eyjafjöll est entré en éruption en février 2010 et a grandement perturbé l’espace aérien.Le nuage provoqué était démesurément immense et porté par les vents, l’ensemble des aéroports du nord de l’Europe ont alors été contraints d’annuler les vols. Le nuage a été provoqué par la vapeur constituée par le choc entre la chaleur du volcan et le froid de la glace.

4511535768_c220450f86_b

Mais l‘Eyjafjöll n’est qu’un volcan parmi d’autres en Islande. Certains sont bien plus connus mais aussi bien plus destructeurs. Dès les prémices de son activité, tous les regards se sont tournés vers l’Hekla. L’éruption de ce volcan pourrait être une catastrophe bien plus grande pour l’Islande que ne l’a été l’Eyjafjöll pour l’Europe. Rien de plus normal puisque l’Islande se situe très exactement sur la dorsale médio-atlantique. Cette dorsale forme une gigantesque chaîne de volcans sous-marins d’environ 15 000 km. Elle est presque totalement immergée dans l’Océan Atlantique. Seule une partie émerge : l’Islande. La dorsale médio-atlantique est l’équivalent d’une frontière entre les plaques américaine et eurasienne. L’Islande est ainsi partagée entre deux plaques. Et le meilleur endroit pour admirer au grand jour la limite entre les deux plaques est la faille d’ une trentaine de kilomètres à Pingvellir

1411735035_3993c72f40_b

A cause de l’écartement de ses deux plaques lithosphériques, les activités sismiques et volcaniques tout le long de la dorsale sont particulièrement  intenses. C’est en partie grâce à cette activité qu’est née l’Islande. L’une des illustrations parfaite et récente de ce phénomène est l’île de Surtsey. Le 14 novembre 1963, une nouvelle éruption sous-marine donne naissance à une île, Surtsey, au Sud de l’Islande. Elle est toujours à ce jour, la plus jeune île du monde, à peine plus de 40 ans. Comme l’Islande en son temps, Surtsey est né de l’alliance d’un point chaud à la dorsale médio-atlantique. L’apparition d’une nouvelle île est si rare que l’UNESCO a classé Surtsey patrimoine mondial de l’humanité. Surtsey reste inaccessible à la population. Seuls les scientifiques peuvent fouler son sol. L’émergence de cette île va leur permettre de comprendre comment la vie végétale ou animale se répand sur une terre nouvelle.

En 1783, le volcan Laki, l’un des plus terrifiants des volcans islandais se réveille. Et quand le Laki s’active, ce sont 25 km de fissure, 9 mois d’éruption en continu et des dizaines de km3 de lave dispersés sur des centaines de km². Les conséquences sur la vie des Islandais de l’époque sont désastreuses. Peu de bêtes ont survécu à ce déchainement de la nature. Les émissions de gaz et de cendres ont réduit à néant les cultures et asphyxié les cheptels et paysans. Près d’un quart de la population n’a pas survécu à la famine conséquente. L’éruption a été est si violente et si dramatique qu’elle reste encore aujourd’hui ancrée dans la mémoire des Islandais.

Elle a donné lieu à de nombreuses légendes. La plus connue d’entre elles : le Laki serait à l’origine de la Révolution Française. Légende envoûtante : un nuage de cendres bien plus grave que celui que nous venons de connaître avec l’Eyjafjöll aurait détruit les récoltes françaises. Le peuple, épuisé par la famine, se serait ensuite rebellé contre son roi. Nous savons aujourd’hui que seule une partie de cette légende est vraie. Le nuage de cendre a bien atteint la France et provoqué de graves dégâts. Mais c’était quelques années avant la Révolution Française. Et Louis XIV, devant l’ampleur de la catastrophe, avait répondu présent et nourri les paysans grâce aux réserves royales

L’Hekla est le plus célèbre et redouté des volcans d’Islande et a été longtemps considéré comme l’entrée des enfers.  Des affabulations géologiques ont même longtemps interprété la ressemblance étymologique de Hekla et Etna comme la source d’une liaison souterraine entre les deux volcans. Ce serait aussi un des points vitaux de la planète selon d’anciens textes tibétains… La dernière éruption du Mont Hekla a eu lieu en février 2000.

Au total, il y a en Islande plus de 200 cratères dont 130 volcans actifs organisés en une trentaine de système volcanique.

Sources de l’article: 

www.fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_volcans_d’Islande

www.toutelislande.fr

Les 2 photos de cette page sont libres de droits et ne provenant pas de mon tour d’Islande à vélo

Voyage vélo en Islande avec www.passion-islande.com

Venez découvrir  et réserver dès maintenant sur  www.passion-islande.com   les circuits vélo été 2017 que j’ai conçu pour vous faire découvrir l’Islande au rythme de la bicyclette et en autonomie comme un véritable cyclotouriste !

Publicités